Le nettoyage de votre toiture au printemps | 7 étapes à suivre

Le grand ménage du printemps est arrivé ? Votre toiture aussi mérite que vous lui portiez attention. Voici 7 étapes à suivre pour son nettoyage !

Nettoyer sa toiture au printemps : 7 étapes simples

Avec la fin de l’hiver vient aussi l’idée du grand ménage du printemps. Avant que l’été s’installe pour de bon, l’occasion est idéale pour effectuer une petite mise à jour sur la maison. Mais avez-vous déjà pensé au nettoyage du printemps de votre toiture ? En effet, le toit de votre demeure demande aussi un bon entretien et de petites vérifications afin d’éviter des bris ou une usure prématurée de votre toiture par exemple. Voici donc 7 étapes simples que nous vous suggérons de suivre lorsque viendra le temps de nettoyer votre toiture au printemps !

1.   Procéder à une inspection visuelle de votre toit

La première étape lors du grand ménage de votre toiture sera de procéder à un bon examen visuel. Cette inspection visuelle vous permettra de repérer si des problèmes importants sont à noter ou si des bris sont survenus pendant l’hiver. 

Mais, avant même de penser grimper sur le toit de votre maison, assurez-vous de le faire en toute sécurité. Inutile de risquer un accident ! Si vous avez le moindre doute en ce sens, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels qui pourront le faire pour vous.

2.   Retirer les branches d’arbres 

Lors de l’examen visuel de votre toit, il est possible de remarquer des branches cassées provenant de certains arbres à proximité de la maison. Avec le poids de la neige pendant l’hiver, la présence de verglas et en raison des grands vents, des arbres ont pu être endommagés et laisser ainsi des débris de branches.

Il est important de retirer ces branches au plus vite lors de l’arrivée du printemps. Elles pourraient en effet causer des bris au revêtement de votre toiture. Inutile de mentionner que des soucis d'infiltration d’eau seraient alors à surveiller. Il vaut donc mieux prévenir et faire un bon entretien au moins une fois par année en ce sens. Notre conseil: pensez à bien tailler les arbres se trouvant près de la maison. Cela évitera bien des problèmes. Restez cependant très prudent lors de cette étape, surtout si des fils électriques se trouvent à proximité. N’hésitez surtout pas à demander de l’aide au besoin !

3.   Vérifier que les bardeaux ne se décollent pas de votre toiture

Une fois sur votre toiture, assurez-vous de vérifier que le revêtement ne se détache pas à travers le temps en raison de l’usure et des intempéries liées à la météo. Pour les toits en bardeaux d’asphalte par exemple, certains bardeauxpeuvent finir par se décoller. On le remarque surtout d’ailleurs après la saison hivernale en raison de la neige et de la glace. 

Si c’est le cas, nous vous suggérons de tenter de solidifier ces bardeaux en les remettant en place. Il est possible de les clouer provisoirement avant de les réparer pour de bon ensuite. Cela permettra de limiter les risques d’un dégât d’eau dans votre maison ou encore le développement de moisissures par exemple. À travers toutes ces étapes, que vous habitiez près de Montréal, Québec ou même au Saguenay, pensez à faire appel à un couvreur qualifié pour vos travaux de toiture !

4.   Examiner les solins et la cheminée

Lors de l’inspection annuelle de votre toiture au printemps, pensez aussi porter une attention particulière aux solins se trouvant sur votre toit. Ayant comme fonction d’assurer l’étanchéité de votre toiture, les solins doivent donc être bien collés afin de remplir leur rôle. Examinez aussi avec soin le pourtour de la cheminée. Il s’agit d’un endroit propice aux infiltrations d’eau. Des insectes peuvent même parfois s'infiltrer dans la maison par ces ouvertures s’ils ne sont pas bien réparés. 

Même si ces réparations peuvent s’avérer faciles, il est préférable de vérifier quelle est la cause du problème. Dans un tel cas, des couvreurs professionnels pourront vous donner l’heure juste sur l’état de votre toiture. À notre avis, cela peut vous éviter bien des soucis en plus de vous épargner des dépenses imprévues !



5.   Enlever les débris pour un bon nettoyage de votre toiture

Maintenant que les 4 premières étapes sont complétées, il est temps de procéder au nettoyage complet de votre toiture. Dans l’idéal, tous les petits débris doivent être enlevés. Que ce soit des feuilles mortes, de petites épines de conifères ou encore des débris provenant de l’usure des matériaux de recouvrement de votre toiture, tout doit être nettoyé. Même s’il est possible de tout faire à la main, l’utilisation d’un souffleur à feuilles peut être d’une aide précieuse. Il s’agit donc d’un outil très pratique pour un tel travail. Un bon entretien préventif protégera votre toit et augmentera sa durée de vie.

6.   Nettoyer les gouttières

Après le nettoyage du dessus de votre toit, il y a fort à parier que vos gouttières auront aussi besoin d’être nettoyées. La gouttière occupe une place bien importante pour une bonne santé de votre toiture et de votre demeure en général. Grâce à elles, l’eau peut bien s’écouler sans endommager votre toit ni les fondations de la maison.

Lors du grand nettoyage de votre toiture au printemps, assurez-vous donc de retirer toutes les brindilles, débris et feuilles mortes qui pourraient obstruer vos gouttières. Une fois que ce grand ménage aura été fait, n’hésitez pas à faire le test en faisant couler de l’eau par vous-même. Assurez-vous ainsi que l’eau circule bien et vérifiez par la même occasion si vous repérez des fuites. Si c’est le cas, nous vous recommandons de trouver un couvreur d’expérience près de votre domicile qui pourra s’occuper de tous les travaux de réparation pour votre toiture. 

7.   Ne pas oublier de monter au grenier de la maison

Après avoir nettoyé votre toiture et vos gouttières, il est temps de rentrer vous réchauffer dans la maison pour vérifier un autre aspect : votre grenier. Cette étape est souvent oubliée mais est pourtant bien importante ! Une fois monté au grenier de votre maison, assurez-vous de vérifier s’il y a un quelconque signe d’infiltration d’eau ou encore la présence de moisissure. Le développement de moisissures dans l’entretoit de votre maison peut être signe d’un problème : 

  • de ventilation et de circulation d’air ;
  • d’isolation ;
  • ou encore peut provenir d’une fuite sur votre toit.

Dans tous les cas, pensez à faire affaire avec des couvreurs qualifiés qui sauront bien vous conseiller en plus de faire les réparations si nécessaire. 

→ Demandez une soumission gratuite dès maintenant !Lorsque le printemps sera venu, pensez donc au nettoyage de votre toiture et de vos gouttières. En effectuant un bon entretien annuel selon les 7 étapes suggérées, vous vous éviterez ainsi bien des problèmes et pourrez sans inquiétude profiter de votre été par la suite. Une bonne inspection régulière de votre toit, accompagnée des réparations recommandées, permet même à votre maison de conserver sa valeur plus longtemps. Pensez doncconfier votre toiture à des professionnels qui sauront en prendre soin !



Comments are closed.